Ce pont, assimilé plus à un prototype de pont en béton armé qu’à une passerelle est installé en 1855, dans le jardin du muséum d’histoire naturelle de Grenoble, par Vicat. Sa mise en œuvre est innovante pour l’époque par le matériau qui le constitue, le béton et non la pierre, par sa mise en œuvre, coulé sur place, et par ses armatures métalliques contraintes.Pont Vicat au Jardin des Plantes

Ses pathologies étaient dues d’une part à un vieillissement des armatures et des surfaces, d’autre part à des reprises anciennes en ciment artificiel. La restauration réalisée au printemps 2017 avait pour objectif de consolider les maçonneries, et de restituer les éléments manquants connus. Seul le ciment prompt, plus proche visuellement du matériau initial, a été utilisé pour la restauration des éléments maçonnés reconstitués, avec une granulométrie adaptée à chacun, mais il est prévu de faire analyser la composition chimique du béton d’origine par le LRMH.

Les travaux ont été réalisés par l’entreprise « les Ateliers du Paysage », Philippe Bertone, spécialisé entre autres dans les ouvrages en matériaux traditionnels : plâtre, ciment naturel et chaux.

Une intervention de Philippe Bertone sera programmée à l’automne, (date non encore fixée).

 

Horaires d’ouverture du jardin des plantes selon saison

Renseignements au 06-82-91-96-42

La date de la visite commentée sera annoncée sur le site de la ville de Grenoble et sur notre site
En partenariat avec la société Vicat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s